Présentation 

L'aire coutumière Hoot Ma Whaap

Au nombre de huit, les aires coutumières sont le fruit des Accords de Matignon-Oudinot en 1988. Il s'agit de subdivisions spéciales et parallèles aux subdivisions administratives. Leur fonctionnement est fixé par la loi organique du 19 mars 1999.

L'aire coutumière Hoot Ma Whaap est l'aire la plus étendue géographiquement. Elle correspond à l'extrémité nord de la Grande-Terre et aux îles Bélép.

Elle comprend 14 districs (98 tribus), sur les territoires desquels sont installés 8 communes :

  • Disctrict de Vook (commune de Voh)
  • Tea Gomen (commune de Kaala Gomen)
  • Tea Nading (commune de Koumac)
  • Tea Aonvace (commune de Poum et Ouegoa)
  • Tea Nenemwa (commune de Poum)
  • Tea Belep (commune de Belep)
  • Tea Paak (commune de Ouégoa)
  • Tea Malum (commune de Kaala Gomen et de Ouégoa)
  • Tea Puma (commune de Pouébo)
  • Tea Mwelebeng (commune de Pouébo)
  • Tea Djoran (commune de Pouébo)
  • Tea Bwarhat (commune de Hienghène)
  • Tea Goa (commune de Hienghène)
  • Tea Djanu (commune de Hienghène)

 

 Le conseil coutumier de l'aire Hoot Ma Whaap 

Chacune des aires est représentée par un conseil coutumier.

Leurs attributions ont été définies par les articles 149 à 152 de la Loi organique du 19 mars 1999. Un Conseil coutumier est institué dans chaque aire coutumière. La composition de ce conseil est fixée selon les usages propres à l’Aire coutumière. Le conseil coutumier désigne son président et fixe son siège

Le Conseil coutumier peut être consulté par le Sénat coutumier sur toute question dont celui-ci est lui-même saisi ; il peut l’être également, et sur tous les sujets, par le Haut-Commissaire, le Gouvernement, le président d’une assemblée de province ou par un maire ; toute autorité administrative ou juridictionnelle peut également le consulter sur l’interprétation des règles coutumières.

Les locaux du conseil coutumier de l’aire Hoot Ma Whaap sont installés, depuis plus de 10 ans, à la tribu de Gatope dans le district de Vook.

L’Institution coutumière est constituée d’un bureau, dont les membres ont été désignés par les 14 districts de l’aire, pour une durée de trois ans. La présidence du bureau du conseil coutumier, respecte un principe de roulement, entre les entités Hoot et Whaap de l’Aire1.

ENTITÉS HOOT ENTITÉS WHAAP
 Tea BELEP  Tea AONVACE
 Tea VOOK  Tea PUMA
 Tea NELEMWA  Tea MALUM
 Tea GOA  Tea DJORAN
 Tea PAAK  Tea NADING
 Tea MWELEBENG  Tea BWARHAT
 Tea DJAANU  Tea GOMEN

 

Par ailleurs, une équipe administrative de trois agents mis à la disposition du conseil coutumier par le Gouvernement de la Nouvelle Calédonie, participent au fonctionnement de la structure.

En plus de sa mission de traitement des saisines, le conseil coutumier doit tenir le registre des autorités coutumières de l’Aire (chef de clan, chef de tribu, grand chef, président de conseil des chefs de clans) et il peut mener des médiations dans des cas de conflits.

 

En collaboration avec le membre du gouvernement en charge des affaires coutumières, le conseil coutumier prépare son budget, qui est voté au congrès de la Nouvelle-Calédonie. Ce budget, voté chaque année, permet de soutenir le fonctionnement de l’Institution coutumière et contribue en partie au portage des missions de l’organisme.

Deux sénateurs coutumiers (hoot et whaap) représentent l’Aire Hoot Ma Whaap au niveau Pays, en siégeant au Sénat coutumier de la Nouvelle-Calédonie.

 


1 MWA VEE n°8 – mars 1995 – ADCK (page 9).